Accueil Actualités La Phamtom III 2018, quand Rolls-Royce passe au 100% électrique

La Phamtom III 2018, quand Rolls-Royce passe au 100% électrique

PARTAGER
rolls royce

Après 14 ans sur la scène automobile, La Rolls-Royce Phamtom revient cette année dans une version III, s’arrogeant de ce fait le titre de meilleure voiture de l’année. Pour mériter ce titre, Rolls-Royce a dû surpasser les attentes du public et s’aventurer sur un terrain jusque-là très peu exploré : celui du 100% électrique.

La Phamtom III en version 100% électrique

C’est en juillet 2017 au dernier Salon de Genève que Rolls Royce a présenté au monde la 3e génération de la Phamtom. Après autant d’années de carrière et seulement 2 versions officielles, marquer un grand coup était la meilleure façon pour la marque de rester dans la course.

La Phamtom III a été présentée avec une spectaculaire motorisation V12. Avec sa puissance qui est désormais de 563 chevaux contre 460 chevaux pour la génération précédente et son couple de 900 Nm, la voiture se classe largement dans les records du moment.

Comme si ça ne suffisait pas, Rolls Royce a annoncé que celle qui devrait être mise en vente dès le début d’année 2018 sera aussi commercialisée avec une motorisation 100% électrique. Cette annonce rappelle étrangement l’expérience de 2011 de la marque avec son concept électrique 102EX dont le succès est resté pour le moins très mitigé.

En espérant que cette annonce prépare les esprits à une nouvelle expérience inédite d’ici à 2020, il faudra se contenter de la version de série dont la finition marque un grand point.

Une Rolls-Royce à la pointe de la technologie

A première vue, la Rolls-Royce Phamtom III est restée quelque peu dans le conservatisme. Si la plateforme de son prédécesseur est tout de suite reconnaissable, il faut s’intéresser à cette légende vivante pour remarquer que de nouveaux points ont fait leur apparition dans la finition.

Puisqu’on ne change pas une équipe qui gagne, l’expérience du revêtement en aluminium a été réitérée, signe de virilité de la bête. La mythique calandre a dû être légèrement rabaissée pour permettre au « Spirit of ecstasy » d’être placé un demi-centimètre plus haut. Le tout est mis en valeur par l’immense capot plat qui caractérise le modèle.

C’est surtout la finition intérieure qui a le plus à offrir. Avec la sellerie qui n’épargne aucune partie de l’habitacle, la Phamtom III est personnalisable à souhait avec un nombre innombrable de matériaux de choix (cuir, boiserie, teinte, etc.).

Par-dessus tout, cette 3e génération peut se réjouir d’être un réservoir de technologie de pointe. L’instrumentalisation reste essentiellement axée sur le numérique se partageant entre la vision 360°, l’affichage tête haute, l’avertisseur de collision ou encore l’assistant de vigilance.

Avec autant d’atouts dans la manche, le carnet de commande de Rolls Royce doit être plein à craquer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here