Accueil Technologies NVIDIA DRIVE PX, la nouvelle plateforme d’intelligence artificielle d’Audi

NVIDIA DRIVE PX, la nouvelle plateforme d’intelligence artificielle d’Audi

PARTAGER
audi nvidia

Comme chaque année au CES, les ténors des technologies de pointe se réunissent pour partager avec le reste du monde leurs nouveautés. Cette énième édition a été marquée par plusieurs grandes annonces. Mais celle qui aura le plus marqué les esprits est le partenariat entre le fabricant de processeurs de carte graphique NDIVIA et le constructeur automobile allemand Audi. De ce partenariat émergera la nouvelle génération des voitures autonomes de la marque.

NVIDIA DRIVE PX, la géolocalisation nouvelle génération

La technologie fait aujourd’hui partie intégrante de l’automobile d’aujourd’hui et représente incontestablement l’automobile de demain. C’est une maxime qu’Audi a faite sienne et, avec une concurrence qui s’annonce très rude, le constructeur a décidé de se lancer dans une aventure des plus intéressantes.

Dès 2020, Audi a décidé de lancer des véhicules nouvelles générations dotées de l’intelligence artificielle. Pour y parvenir, la marque prévoit le développement d’une nouvelle plateforme proposant des solutions pour l’amélioration de la production des voitures autonomes.

La NVIDIA DRIVE PX, puisque c’est ainsi que s’appellera cette plateforme, devra inclure plusieurs fonctionnalités, dont une nouvelle forme de géolocalisation. Le fabricant de processeurs de carte graphique prévoit une cartographie HD incluant la récupération de données par des caméras et de capteurs et leur analyse par la plateforme via des réseaux neurologiques profonds.

La NVIDIA DRIVE PX pourra ainsi procéder à l’analyse en temps réel des informations environnantes afin de permettre une géolocalisation précise sur une carte HD. Elle servira aussi à la planification sécurisée d’itinéraires.

NVIDIA DRIVE PX, la conduite autonome de demain

L’une des fonctionnalités les plus attendues de la NVIDIA DRIVE PX sera notamment le pilotage automatique sur autoroute des voitures. Sur la base des mêmes réseaux neurologiques et de leur capacité d’analyse des données de conduite, la voiture sera capable de rouler toute seule.

En d’autres termes, il sera donc possible de vous passer de chauffeur lors de vos déplacements. Grâce aux capteurs externes, la voiture peut s’arrêter automatiquement lorsqu’elle rencontre un obstacle.

Le système de pilotage automatique sera affilié à Xavier, un supercalculateur. En exploitant l’architecture du processeur graphique Volta, Xavier sera capable d’effectuer 30 trillions d’opérations par secondes.

Pour prendre en compte vos préférences, la voiture sera dotée de la reconnaissance faciale qui remplacera aussi la clé de démarrage. Cette fonctionnalité inclut la défection du regard et même avec la lecture sur les lèvres.

Le projet semble utopique, mais cette technologie a déjà été installée sur un prototype et semble très bien marcher. Pour cette expérience, c’est l’Audi Q7 qui a été choisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here